Analyser une image : « La nuit étoilée » de Van Gogh

La nuit étoilée, Vincent Van Gogh (1889)
73 × 92 cm, huile sur toile
MoMA, New York

Biographie de Van Gogh
Vincent Van Gogh (1853-1890) est un célèbre peintre hollandais. Il est connu pour ses autoportraits et ses tournesols, conservés dans les plus grands musées du monde.
On retient souvent de lui son instabilité mentale (= sa folie), qui a sans aucun doute influencé son art. Il était également passionné par l’astronomie, on en retrouve des traces dans certaines peintures, et notamment dans La nuit étoilée.

Je présente l’oeuvre
Le tableau « La nuit étoilée » est une peinture réalisée par Vincent Van Gogh en 1889. Elle est conservée au MoMA, à New York.

J’identifie le thème de l’oeuvre et je donne mes premières impressions
Ce tableau représente un paysage, qui semble à la fois réel et imaginaire. Il s’agit en réalité de la vue du village de Saint-Rémy-de-Provence (dans le sud de la France) depuis l’hôpital psychiatrique dans lequel Van Gogh a fait un séjour. Mais le peintre ajoute à la véritable vue des éléments venus de son imagination.

Je décris l’image
Quatre éléments principaux attirent notre attention.
D’abord, au centre, un tourbillon aspire notre regard. Il pourrait représenter le vent ou des nuages. Cela donne l’impression que le tableau est en mouvement. Ce tourbillon pourrait également représenter la galaxie du Tourbillon dont Van Gogh a sans doute vu des illustrations dans un magazine d’astronomie.

Ensuite, la brillance des étoiles et de la lune, représentée par des cercles de couleur chaude (le jaune), contraste avec le bleu sombre du ciel nocturne.

Au premier plan nous distinguons un arbre dont la forme ressemble à des flammes. Il s’agit en réalité d’un cyprès, arbre que l’on trouve généralement dans les cimetières. Nous pouvons relier cet arbre au mal-être de l’artiste qui songeait à la mort (et qui mourra un an plus tard d’une blessure par balle).

Enfin, en contrebas des collines, le village que nous apercevons au deuxième plan semble presque irréel avec ses contours noirs et le clocher de l’église qui semble bouger.

Exposé de français : présenter et décrire l’œuvre suivante

Ilot Nuami, atoll de Nokan Hui, Yann Arthus-Bertrand
in. “La Terre vue du ciel”, 1999

1. Présenter l’œuvre (nature, auteur, titre, date)
2. Dire ce qu’elle représente et quelles sont vos impressions
3. Décrire deux éléments qui ont attiré votre attention

> Conseil : le livre “La Terre vue du ciel” est disponible au CDI du collège

Exposé de français : présenter et décrire l’œuvre suivante


Paysage exotique avec Lion et Lionne en Afrique, 
Henri Rousseau (dit Le Douanier Rousseau), 1903

  1. Présenter l’œuvre (nature, auteur, titre, date)
  2. Dire ce qu’elle représente et quelles sont vos impressions
  3. Décrire deux éléments qui ont attiré votre attention

    Conseil : faites une recherche sur Le Douanier Rousseau (d’où lui vient ce surnom ?)

Exposé de français : présenter et décrire l’œuvre suivante


Tempête de neige en mer, William Turner, 1842
Tate Britain, Londres

1. Présenter l’œuvre (nature, auteur, titre, date, lieu de conservation)
2. Dire ce qu’elle représente et quelles sont vos impressions
3. Décrire deux éléments qui ont attiré votre attention

> Conseil : ne cherchez pas sur internet mais faites plutôt confiance à votre regard

Les Mille et une Nuits

Apprenez-en plus sur les origines de cette œuvre !
→ Le travail à faire est expliqué sous l’image.

image extraite du film d’animation allemand
Les Aventures du prince Ahmed (1926)

1/ Rendez-vous sur ce lien pour feuilleter en ligne le catalogue de l’exposition sur les Mille et une Nuits qui a eu lieu à Paris.
– vous pouvez mettre en plein écran en cliquant sur « full screen »
– n’hésitez pas à zoomer pour mieux lire

2/ Répondez aux questions qui se trouvent sur ce lien.
Je vous conseille de commencer par répondre aux questions au brouillon (par exemple sur la feuille distribuée en classe), puis vous ferez votre version finale en ligne. N’oubliez pas de cliquer sur « envoyer » à la fin, sinon tout serait perdu !

Rappel : vous répondrez aux questions en faisant des phrases.
Exemple :
→ Qui raconte les histoires dans les Mille et une Nuits ?
Dans les Mille et une Nuits c’est Shéhérazade qui raconte les histoires, elle est la narratrice.

À la rencontre d’une nouvelle de Jean Giono

→ Faites le travail sur votre cahier de français. Notez en haut de la page, en rouge :
Séquence 4 : « L’homme qui plantait des arbres », de Jean Giono

voici des premières de couverture de la nouvelle L’homme qui plantait des arbres écrite par Jean Giono

1/ Décrivez chaque illustration en utilisant le vocabulaire de l’image (premier plan, arrière plan, couleurs chaudes, couleurs froides…).

Rappel sur le vocabulaire de l’image :
Lorsque l’on décrit une image (tableau, dessin, photographie…), on va parler des différents plans qui composent l’image pour le spectateur.
– le premier plan = ce qui se trouve le plus proche du spectateur
– l’arrière plan = ce qui se trouve le plus loin du spectateur
REMARQUE : ce qui au premier plan n’est pas toujours ce qui attire en premier le regard du spectateur. Cela va varier en fonction des couleurs, de la composition de l’image.

– Les couleurs appelées couleurs chaudes sont : le rouge, le jaune, le orange, le marron…
– Les couleurs appelées couleurs froides sont : le vert, le bleu, le blanc…

2/ Listez les points communs entre ces deux illustrations.
Les points communs entre les deux illustrations sont : (à vous de compléter)

3/ Voici dix mots que l’on retrouvera dans la nouvelle de Giono : sécheresse / chênes / Provence / marche / solitaire / l’eau / création / forêt / générosité / planter
En vous basant sur votre analyse des illustrations, le titre et ces dix mots, que pensez-vous qu’il va se passer dans cette nouvelle ? Rédigez votre hypothèse en 5 à 10 lignes.
(N’allez pas chercher sur internet, sinon cela n’a plus d’intérêt !)

L’homme est-il maître de la nature ?

Vous allez bientôt travailler sur un nouveau chapitre. Nous quittons Robinson, Vendredi et leur île de Speranza, mais nous restons dans la nature…

Document réalisé pour la COP21, en 2015

→ Lisez le texte ci-dessous puis répondez aux questions sur votre cahier.

À qui la faute ?

Dans une paisible contrée, un lac déborda soudain, noyant brutalement les terres qui étaient en contrebas. Ce fut une terrible catastrophe ! Des jardins furent emportés, des villages submergés, des hommes précipités dans les eaux grondantes.
Lorsque la décrue s’amorça, les survivants en colère allèrent se plaindre auprès des divinités.
Ils furent reçus par celle qui avait en charge le juste équilibre des choses et exposèrent leur requête. La divinité convoqua donc le lac et le somma de se justifier.
– Ce n’est pas ma faute, répondit le lac. La rivière qui m’alimente a brusquement grossi et j’ai soudain gonflé comme une outre.
On convoqua donc la rivière.
– Ce n’est pas ma faute, répliqua-t-elle. Les torrents qui se jettent dans mes eaux ont cette année doublé de volume. Comment pouvais-je les retenir ?
On convoqua donc les torrents.
– Ce n’est pas notre faute, s’excusèrent-ils. Les neiges des montagnes ont fondu en quelques jours seulement et nous ont grossis comme des fleuves.
On convoqua donc les neiges des montagnes.
– Ce n’est pas notre faute, plaidèrent-elles. D’habitude, les sapins nous retiennent sur les hauteurs, mais cette année les hommes ont coupé tous les arbres à la fin de l’hiver.
Les villageois se firent alors tout petits, s’excusèrent auprès de tout le monde et reprirent leur chemin, songeurs.

Michel Piquemal, Les Philo-fables pour la Terre, 2010


1/ Questions sur le texte
a) Quel type de texte reconnaissez-vous ? Justifiez votre réponse.
b) Racontez ce texte avec vos propres mots (comme si vous l’expliquiez à quelqu’un qui ne l’a pas lu, mais ne rentrez pas trop dans les détails.)
c) Quelle pourrait-être la morale de ce texte ?
d) Comment comprenez-vous le titre du texte « À qui la faute ? » Les fautifs ont-ils compris la leçon ? Développez votre réponse.

2/ Lecture d’image
a) Décrivez l’image.
b) Comment la comprenez-vous ? Pour répondre, appuyez-vous sur le texte de l’image : « Protégeons les forêts, elles sont le parapluie climatique de notre planète ».
c) Selon vous, à qui s’adresse cette image ?


Si vous avez une imprimante, vous pouvez télécharger le texte et l’image :