Les paroles rapportées

Elle m’a dit : « …

VI/ Rapporter les paroles/discours des personnages

Le discours rapporté est la représentation d’un discours autre (paroles ou pensées), d’un personnage dans un texte littéraire.

a. Le discours direct :

Il s’agit de rapporter directement les paroles prononcées par le personnage. Le narrateur retranscrit les paroles telles qu’elles ont été prononcées, en conservant les marques de l’oral. Ce discours comprend un discours citant (celui du narrateur) et un discours cité (celui du personnage).
Exemple : « Est-ce que ce n’est pas une chose qui navre ! », cria-t-elle. 
* Pour le reconnaître : les deux points (:), les guillemets («  »), les tirets (-), les marques de l’oral (!/…/?), les verbes de parole (dit/cria/pensa/prononça), les pronoms personnels (je/tu/nous/vous).

b. Le discours indirect :

Le narrateur reformule les propos d’un personnage et les prend en charge : les paroles sont rapportées indirectement. Ce discours ne comprend que du discours citant.
Exemple : Elle cria que c’était une chose qui navre.
*Pour le reconnaître : les marques de l’oral, les guillemets, les tirets et les deux points sont supprimés. On retrouve des verbes de parole suivis de que (dit que/ déclara que) et des pronoms personnels différents (il / elle / elles).

Pour s’exercer : exercices 2, 3 et 5 pages 108-109 et 6, 7 et 8 pages 110-111 du cahier de TD.