Comparaison et métaphore

La comparaison et la métaphore sont des figures de style.

Paysage exotique avec Lion et Lionne en Afrique, Le Douanier Rousseau, 1903

Ce cours s’appuie sur le chapitre 23 de Vendredi ou la vie sauvage où Robinson et Vendredi jouent avec les mots. Vendredi devient poète et entraîne Robinson dans son jeu. Réécoutez ce chapitre :

Vendredi ou la vie sauvage, chapitre 23

Qu’est-ce qu’une figure de style ?
C’est d’abord une manière de s’exprimer. Une figure de style modifie le langage ordinaire pour le rendre plus expressif.

On dit que la comparaison et la métaphore sont des figures d’analogie, c’est-à-dire qu’on joue sur la ressemblance entre deux choses.

“Un papillon blanc, c’est une marguerite qui vole”

a) Quels sont les points communs qui permettent de rapprocher un papillon et une marguerite ?
Le papillon et la marguerite ont des points communs qui légitiment leur rapprochement : leur forme, leur couleur/blancheur, leur légèreté, le fait qu’on les trouve tous deux dans la nature.

b) Quelle différence observez-vous entre les deux énoncés suivants ?
phrase 1: Un papillon blanc, c’est comme une marguerite qui vole.
phrase 2: Un papillon blanc, c’est une marguerite qui vole.

 la phrase 1 est une comparaison : on rapproche 2 réalités (papillon et marguerite), mais elles restent distinctes → le papillon blanc ≠ une marguerite.
 la phrase 2 est une métaphore : on fond ensemble 2 réalités → le papillon blanc = une marguerite.

c) La comparaison est composé de trois éléments :

Je m’entraîne :
Dans chacune de ces comparaisons, écrivez en bleu le comparé, en rouge le comparant et soulignez l’outil de comparaison.

a) Le feuillage des arbres faisait comme une mer verte que le vent agitait.
b) Vendredi envoyait des flèches, non pour tuer, mais pour le plaisir de les voir planer dans le ciel, comme des mouettes.
c) Tel un animal domestique, Andoar passa ainsi la nuit aux pieds de son maître.

d) Dans la métaphore l’outil de comparaison disparaît.
– « La lune est le galet du ciel. »
– « L’océan est une mère qui te berce. »

→ Transformez ces métaphores en comparaisons en ajoutant un outil de comparaison.
Comment comprenez-vous ces images ?

Je m’entraîne :
Voici des métaphores inventées par Vendredi, soulignez en bleu la réalité, et en rouge l’image poétique.

a) La pluie c’est le grand chagrin de l’île.
b) L’océan c’est une peau de serpent aux mille écailles qui miroitent au soleil.

Exercices :
À votre tour créez des métaphores poétiques pour évoquer un élément du roman Vendredi ou la vie sauvage.
idées : une source, un rayon de soleil, le ciel, la mer, un rocher, un perroquet, une marguerite, Vendredi, Robinson…

Comment comprenez-vous l’image qui est créée dans cette métaphore ?
Ton visage est un paysage.


Pour télécharger la correction des « Je m’entraîne », cliquez ci-dessous :