Analyser une image : « La nuit étoilée » de Van Gogh

La nuit étoilée, Vincent Van Gogh (1889)
73 × 92 cm, huile sur toile
MoMA, New York

Biographie de Van Gogh
Vincent Van Gogh (1853-1890) est un célèbre peintre hollandais. Il est connu pour ses autoportraits et ses tournesols, conservés dans les plus grands musées du monde.
On retient souvent de lui son instabilité mentale (= sa folie), qui a sans aucun doute influencé son art. Il était également passionné par l’astronomie, on en retrouve des traces dans certaines peintures, et notamment dans La nuit étoilée.

Je présente l’oeuvre
Le tableau « La nuit étoilée » est une peinture réalisée par Vincent Van Gogh en 1889. Elle est conservée au MoMA, à New York.

J’identifie le thème de l’oeuvre et je donne mes premières impressions
Ce tableau représente un paysage, qui semble à la fois réel et imaginaire. Il s’agit en réalité de la vue du village de Saint-Rémy-de-Provence (dans le sud de la France) depuis l’hôpital psychiatrique dans lequel Van Gogh a fait un séjour. Mais le peintre ajoute à la véritable vue des éléments venus de son imagination.

Je décris l’image
Quatre éléments principaux attirent notre attention.
D’abord, au centre, un tourbillon aspire notre regard. Il pourrait représenter le vent ou des nuages. Cela donne l’impression que le tableau est en mouvement. Ce tourbillon pourrait également représenter la galaxie du Tourbillon dont Van Gogh a sans doute vu des illustrations dans un magazine d’astronomie.

Ensuite, la brillance des étoiles et de la lune, représentée par des cercles de couleur chaude (le jaune), contraste avec le bleu sombre du ciel nocturne.

Au premier plan nous distinguons un arbre dont la forme ressemble à des flammes. Il s’agit en réalité d’un cyprès, arbre que l’on trouve généralement dans les cimetières. Nous pouvons relier cet arbre au mal-être de l’artiste qui songeait à la mort (et qui mourra un an plus tard d’une blessure par balle).

Enfin, en contrebas des collines, le village que nous apercevons au deuxième plan semble presque irréel avec ses contours noirs et le clocher de l’église qui semble bouger.