Phrase simple / complexe

👁 Regardez cette vidéo explicative, avant de noter la leçon en dessous. 👁

Vidéo pédagogique de Patricia Bonnard Sarrio

IX/ Varier phrases simples / phrases complexes :

a) La phrase simple :
Une phrase simple comporte au maximum un seul verbe conjugué. Au maximum, elle n’a donc qu’une seule proposition (= le verbe conjugué et ce qui l’entoure, le sujet et ses compléments)
Exemple : [Circé a une belle voix.]
Une phrase simple peut n’avoir aucun verbe conjugué (phrase non-verbale) ou alors un verbe à l’infinitif : dans ce cas, elle comporte 0 proposition
Exemple : →  Non !→ Se métamorphoser ?

b) La phrase complexe : 
Une phrase complexe comporte, au minimum, 2 verbes conjugués (donc deux propositions). La phrase complexe peut être formée de différentes manières.
La juxtaposition : quand les propositions sont reliées par des signes de ponctuation ( : / ; / , ), on dit qu’elles sont juxtaposées
Exemple : [ Circé chante ] : [ elle veut envoûter les compagnons d’Ulysse. ]
La coordination : lorsque les propositions sont reliées par des conjonctions de coordination ( mais / où / et / donc / or / ni / car ), on dit qu’elles sont coordonnées. 
Exemple : [ Circé chante ] car [ elle veut envoûter les compagnons d’Ulysse. ]
La subordination : quand les propositions sont attachées par des mots subordonnants ou des pronoms relatifs ( que / qu’ / lorsque / pour que / qui / dont / où ), elles s’appellent des propositions subordonnées.
Exemple : [ Circé chante ] pour que [ les compagnons d’Ulysse soient envoûtés.]

🌹 Pour s’entraîner : exercices 1, 2, 4 et 8 pages 38-39 + 1, 4, 6 et 8 pages 46-47 de votre cahier de TD.